ES / EN / FR
Facebook Twitter Youtube

La Fondation Cristina Heeren est une fondation privée à but non-lucratif, créée à Séville en 1993 par Cristina Heeren, citoyenne nord-américaine, hispaniste, mécène et amoureuse de l’art flamenco andalou. Les objectifs de la fondation sont de promouvoir, d’enseigner et de conserver le flamenco en Andalousie et en Espagne ainsi que dans n’importe quel autre endroit du globe. Les sources de financement sont essentiellement privées. Les principaux bénéficiaires sont de jeunes passionnés (aficionados) du monde entier, centrés sur les nouvelles valeurs d’Andalousie. Le projet principal de la fondation est l’Ecole Internationale de Flamenco, un centre qui depuis sa mise en route en 1996 a formé plus de 6000 élèves issus d’une cinquantaine de pays. C’est la seule école au monde ayant un programme académique sur trois niveaux visant à professionnaliser ses élèves dans les trois disciplines du flamenco: le chant, la danse et la guitare. En démontre l’étendue de la renommée d’anciens élèves ayant fait leurs preuves dans leur carrière professionnelle, avec des victoires lors de prestigieux concours comme au Festival de las Minas ou bien à la Biennale de Séville. Parmi eux, Jeromo Segura, Rocío Márquez, Gastor de Paco et Lucía Álvarez 'La Piñona'. Au tableau d’honneur figurent également des chanteurs comme la Argentina, Laura Vital, Rocío Bazán et Jesús Corbacho, ainsi que des artistes qui englobent d’autres styles, comme India Martínez, Manuel Lombo ou Yasmin Levy. Pour sa qualité et son travail d’enseignement, la fondation a été récompensée du Prix National d’Enseignement du Flamenco 2012 par la 'Cátedra de Flamencología de Jerez'.